Mgr Anatole MILANDOU Archévèque de Brazzaville
Accueil > JOURNAL LA MÉMOIRE > 199 > La Mémoire N° 199

LA MÉMOIRE BIAYENDA


 
 
 
 

La Mémoire N° 199

VATICAN


 
 

Un nouveau Préfet de la Congrégation pour les Causes des saints, Le Cardinal Giovanni Angelo Becciu

 
 

lire la suite

 



Éditorial

NOUS IRONS À MALÉLA BOMBÉ

Maintenant que les Ponce Pilate et les Grands Prêtres politiques et guerriers, ceux-là mêmes qui tenaient en otage le département du Pool, ont décidé le « cessez-le-feu et la cessation d’hostilité » nous levons nos mains au ciel et nous supplions : « Ouvrez-moi les portes de justice, j’entrerai, je rendrai grâce à Yahvé » (Ps 118 (117), 19).

Maintenant qu’ils ont proclamé la libre circulation des personnes et des biens à travers nos savanes et nos forêts, nos sentiers et nos routes à nous engageons nos pieds déjà meurtris dans la marche du grand retour, et nous chantons : « Quand le Seigneur ramena les captifs de Sion, nous étions comme en rêve ; notre bouche était pleine de rires, et nos lèvres de chansons » (Ps 125(1226), 1-2).

Maintenant que nous avons fi ni la neuvaine de prière et célébré le 41ème anniversaire de la mort du Cardinal Émile Biayenda, nous avons aussi accompli, dans la foi et la dévotion, la visite de sa tombe et de son appartement à la Cathédrale Sacré-Cœur de Brazzaville, nous avons fait le pèlerinage au Golgotha de son supplice à Djiri. Il ne nous reste plus que le grand pèlerinage de Maléla Bombé à Vindza. Là-bas, nous prierons, par l’intercession de sainte Thérèse de l’Enfant Jésus devant sa case de villégiature et les tombes de ses parents. Nous irons aussi implorer la miséricorde de Dieu pour ceux-là, les combattants sans scrupule, qui ont pillé la paroisse de Vindza et les cases de Maléla Bombé. Purifiés par les eaux rives du lac des prodiges. «  Banda dia Moulouomo  » et celles bien fraîches de la rivière «  Dzoueké dia ta Kongo  », nous regagnerons nos villes et nos villages, nos familles et nos paroisses : « le cœur gai et l’âme fier !  ». Notre prière : « Sois bon, Seigneur, pour qui est bon, pour les hommes au Cœur droit, mais les dévoyés aux menées tortueuses que le Seigneur les chasse, avec les malfaisants ! »(Ps 125(124),4-5).

 

Abbé Albert NKOUMBOU

 



Radio Magnificat
La Radio Catholique du Congo-Brazzaville
Branchez-vous vite sur le 93.7 FM Du lundi au samedi de 9hoo à 17hoo

Radio Magnificat
Abonnement de soutien


 

 


 
 
 
Haut de page