mardi 18 décembre 2018


L'église Ste Anne


Mgr THÉOPHILE MBÉMBA


Mgr BARTHÉLÉMY BATANTU


L'église St Pierre Claver


Mgr ANATOLE MILANDOU

Feuillet mensuel d'information du Conseil de Coordination pour la Cause de Béatification et de Canonisation du Cardinal Émile Biayenda

  • La Mémoire N° 203
  • Autopsie religieuse sur les antivaleurs

    LES MOUVEMENTS D’APOSTOLAT : LE COMPORTEMENT DES RESPONSABLES ET LA LANCINANTE PHÉNOMÈNE D’ARGENT.

    Suite du numéro 202 de la mémoire biayenda

     

    lire la suite

     



    Archidiocèse de Brazzaville

    DÉCRETS PORTANT NOMINATIONS DES MEMBRES DES BUREAUX DIOCÉSAINS

     

    lire la suite

     



    Le nouveau préfet pour les Causes des Saints, le Cardinal Angelo Becciu connaît bien le Cardinal Émile Biayenda

     

    lire la suite

     



    Éditorial

    NOUS SOMMES DES PIERRES VIVANTES

    « C’est en vous approchant de lui, pierre vivante rejetée par les hommes mais choisie et précieuse par Dieu, que vous aussi, comme pierres vivantes, vous êtes édifiées en maison spirituelle, pour constituer une sainte communauté sacerdotale, pour offrir des sacrifices spirituelles, agréables à Dieu par Jésus Christ » (1Pie 2,5). Aujourd’hui, dans le Diocèse de Kinkala, dans le département du Pool au Congo, les défis à relever sont multiples, urgentes, nécessaires, vitaux et coûteux. Ils sont-là, comme impérieux devoir de se reconstruire et de construire le tissu social et économique, à la suite des troubles armés et socio-politiques. Il faut absolument tout reconstruire : les familles dispersées, les villages et les paroisses, les dispensaires et les récoltes, les routes et les ponts, le patrimoine culturel, la langue et ses codes sapientiaux, le folklore et ses danses traditionnelles.

    Qu’on ne s’y trompe plus jamais : les cœurs malveillants et endurcis, les consciences invinciblement erronées, les bras sanguinaires, ceux qui piétiné, saccagé, réduit en lambeaux et en cendres le Diocèse et le département ; Ceux-là ne peuvent pas, ne veulent en rien reconstruire les fondements d’une société qu’ils ont sciemment brisée. Voilà pourquoi, les communautés chrétiennes, les paroisses, le savoir-faire des ouvriers apostoliques mis en défi doivent renouveler et vivre de leur foi en Dieu Créateur, dans la puissance du Saint Esprit et par Jésus Christ ressuscité. Il faut bâtir sur le roc (Mt 7,24-27).

    Il faut que les paroisses reprennent vie, que les chorales retentissent et chantent l’Angélus et le Magnificat, comme des ossements desséchés qui reprennent de la Chair (Ez 37,1-14). Il faut rebâtir le Temple de Jérusalem et reprendre le culte, comme les fils d’Israël revenus de l’exil à Babylone (Esd 1 à 3). Quelques lettres pastorales du passé sont là et peuvent servir de feuille de route : « Sur la famille » (Biayenda, Carême 1975) ; « Les communautés chrétiennes » (Milandou, 1988), « Chrétiens, quelle est ton attitude devant la souffrance » (Idem, 1990) ; « Ouvrons les chemins de résurrection » (Idem, 2000). Parce que « La création tout entière gémit maintenant encore dans les douleurs de l’enfantement… et nous aussi qui possédons les prémices de l’Esprit » (Rm 8, 22-23).

    Restons donc les témoins de l’espérance parce que nous sommes pierres vivantes !

     

    Abbé Albert NKOUMBOU

     



    Radio Magnificat
    La Radio Catholique du Congo-Brazzaville
    Branchez-vous vite sur le 93.7 FM Du lundi au samedi de 9hoo à 17hoo

    Radio Magnificat
    Abonnement de soutien

     

     


 
Éditorial

Si Je t'oublie Cardinal Émile Biayenda...

Se souvenir, se rappeler, faire mémoire, ne pas oublier ! Pour que le présent plonge ses racines dans le passé et y puise de l'humus nutritif au bénéfice de son quotidien en devenir. Garder mémoire : par profonde gratitude et par devoir en direction l'action et des décisions concernant le monde et autrui.

« La Mémoire Biayenda » se propose de maintenir vivace l'impact de la vie, de l'enseignement et du martyre du Cardinal Émile Biayenda dans l'Église et dans la société.

Des Fondations Biayenda existent déjà !

Nous ne sommes qu'une écriture qui donne à lire le souvenir de nos aînée dans la foi chrétienne au Congo : Biayenda, Singha, Badila, ect...

Pour la foi l'histoire est pertinente.

« Si je t'oublie, Jérusalem, que ma sidebar-second se dessèche ! Que ma langue s'attache à mon palais si je perd ton souvenir, si je ne mets Jérusalem au plus haut de ma joie ! » (Ps.137,5-6). Nous ne pouvons pas nous permettre d'oublier Tâ Biayenda ! Le passé, la tradition, nos aînés nous parlent, nous enseignent. Il faut se mettre à l'écoute.

Ah ! si seulement le Congo avait écouté et compris son Cardinal...

Abbé Albert NKOUMBOU


Haut de page


RAPPEL

Directive de Monseigneur Bartélémy Batantu aux Curés et aux Communautés Paroissiales et Religieuses.

Lc 25/BB/95

Objet : Journée de prière pour la Béatification et la Canonisation du Cardinal Émile BIAYENDA.

En mémoire du jour de la mort du Cardinal Émile BIAYENDA, le Mardi 22 Mars 1977, il y aura une journée de prière pour sa Béatification et sa Canonisation tous les mardi dans toutes les communautés paroissiales et religieuses de l'Archidiocèse de Brazzaville, suivant le programme qui vous sera communiqué ultérieurement.

La première Journée de cette prière aura lieu le Mardi 5 Décembre 1995 à partir de 16hoo en ville, et à l'heure opportune en Paroisses et Communautés chrétiennes de campagne.

Les Curés de Paroisse sont invités à faire une large diffusion dans leurs Paroisses et Communautés de toutes les circulaires ayant fait état de la Cause de Béatification et de Canonisation du Vénéré Pasteur.


Fait à Brazzaville, le 23 Novembre 1995


Monseigneur Barthélémy Batantu
Archevêque de Brazzaville


Haut de page

Comment aider le Conseil de Coordination pour la Cause de Béatification et de Canonisation du Cardinal Émile BIAYENDA

Encouragée par le Saint Siège, l'Eglise catholique qui est au Congo, a ouvert le procès diocésain - entendez constitution du dossier - de la cause de Béatification et de Canonisation du serviteur de Dieu, Cardinal Émile Biayenda, cela veut dire que nous chrétiens avons à témoigner que le Cardinal Émile Biayenda a pratiqué les valeurs évangéliques ou au contraire qu'il a posé des actes contraires à la loi de Dieu. L'Eglise entend accomplir cette mission en respectant les normes, à observer dans les enquêtes à faire pour les causes des Saints.

Elever un des fils et pasteurs du Congo au rang des Bienheureux et des Saints de l'Eglise Universelle, fera la fierté de notre pays...

C'est pourquoi nous demandons à chaque chrétien de notre pays de donner sa contribution selon la générosité de son coeur, le tout accompagné de votre prière, car c'est Dieu qui mène les évènements à leur achèvement.

Comment nous atteindre

Plus près de chez vous : Contactez le prêtres, religieux et religieuses de votre paroisse. Ils sauront sauf rare exception, vous orienter jusqu'à la permanence du Conseil de Coordination pour la Cause de Béatification et de Canonisation du Cardinal Émile Biayenda.

Les dons en nature ou en espèces ainsi que les chèques bancaires ou postaux peuvent être déposés à la Procure diocésaine de brazzaville ; Un reçu vous sera délivré.

Les virements peuvent être faits aux numéros de comptes bancaires suivants :

Comptes bancaires


 
Haut de page