Mgr Anatole MILANDOU Archévèque de Brazzaville
Accueil > JOURNAL LA MÉMOIRE > 205 > Un mémorial en l’honneur du Cardinal Émile Biayenda

LA MÉMOIRE BIAYENDA


 
 
 
 

Un mémorial en l’honneur du Cardinal Émile Biayenda

Le mémorial en l’honneur du Cardinal Émile Biayenda, conçu et réalisé par le Professeur Czeslaw Dzwigaj de l’Université des Beaux-Arts de Cracovie – Pologne est déjà arrivé à Brazzaville, le lundi 8 juillet 2019. Le conteneur a été réceptionné par l’Ordinaire du lieu, Mgr Anatole Milandou. Haut de 3 mètres et tout en bronze, ce mémorial a pu voir le jour grâce à la volonté de Son Excellence l’Archevêque de Brazzaville et avec l’aide de Mgr André Jez, Évêque du diocèse de Tarnow en Pologne. Il a été initié par Mgr Stanislas Jez, ancien missionnaire au Congo-Brazzaville, Protonotaire Apostolique, Recteur émérite de la Mission catholique polonaise de France et M. Gabriel Sounga-Boukono, Président de l’Association Cardinal Émile Biayenda-France et ses Membres.

Selon la description faite par M. Gabriel Sounga-Boukono, le monument sera précédé de trois portiques de trois couleurs différentes :

La blanche qui signifie la naissance en 1927 à Malélé-Bombé et l’entrée dans la vie d’ Émile Biayenda.

La bleue indique son parcours sacerdotal : prêtre en 1958, archevêque en 1970, cardinal en 1973.

Enfin, la couleur rouge évoque son martyr en 1977.

Le coût de ce monument s’élève à 55 000€ soit 36 millions et 80 mille francs CFA. Les frais de transport par route Cracovie (Pologne) – port de Dunkerque, puis port de Dunkerque- port de Pointe-Noire par voie maritime et enfin port de Pointe- Noire- Archevêché de Brazzaville, ont été payés par une Fondation polonaise et par des amis de Mgr Stanislas Jez.

C’est ici l’occasion de dire un grand merci à tous ces amis de l’Église du Congo et du Cardinal Émile Biayenda, nos Amis polonais, particulièrement Mgr Stanislas Jez, entre autres, Président d’honneur de l’Association Cardinal Émile Biayenda, sans lequel ce projet n’aurait pas abouti, la grande famille Omer-Decugis, la Société SIIM, M. Jean-François Vallet du port de Dunkerque.

Un grand merci aussi à tous ceux qui au niveau du pays ont facilité les démarches administratives, M. Pambou du port de Pointe-Noire, l’abbé Alain Loemba-akosso, vicaire général du diocèse de Pointe-Noire. La liste des donateurs qui ont permis de réaliser ce projet, pour les montants allant de 1 000€ à 20€ a été publiée, transparence oblige et ceci pour lever toute équivoque.

 

G.S.B.

 

 


 
 
 
Haut de page