Mgr Anatole MILANDOU Archévèque de Brazzaville
Accueil > JOURNAL LA MÉMOIRE > 204 > « LE COMPTE BANCAIRE DE LA CAUSE DU CARDINAL ÉMILE BIAYENDA »

LA MÉMOIRE BIAYENDA


 
 
 
 

« LE COMPTE BANCAIRE DE LA CAUSE DU CARDINAL ÉMILE BIAYENDA »

« LE COMPTE BANCAIRE DE LA CAUSE DU CARDINAL ÉMILE BIAYENDA À L’IOR DEVRAIT FONCTIONNER NORMALEMENT... »

Une rumeur a circulé dans quelques paroisses de l’Archidiocèse de Brazzaville et surtout en Italie et en France, dans certains milieux ecclésiaux congolais : le processus de la Cause du cardinal Émile Biayenda serait bloqué faute d’argent dans le compte bancaire. Bon Nombre de fidèles se sont indignés en apprenant cette information. Dans le souci d’apporter la lumière sur cette affaire, nous nous sommes rapprochés du Vicaire Judiciaire de l’Archidiocèse de Brazzaville, M. l’abbé Mesmin Prosper Massengo qui a joué le rôle de Promoteur de foi dans ladite Cause, pour en savoir davantage.

Romano Gambalunga et Mesmin Prosper Massengo

Pour M. l’Abbé Mesmin Prosper Massengo, « le processus de la Cause du Cardinal Émile Biayenda à Rome poursuit son cours normal. Le Postulateur et toute son équipe sont à pied d’œuvre. Actuellement, ils sont en train de finaliser la rédaction du « Summarium testium » et du « Sumumarium documentorum ». Après ce travail, il sera question d’écrire la biographie critique appelée, « La Positio ». Le Postulateur et son équipe pourraient s’appuyer sur le document de plus de 293 pages rédigé par M. l’Abbé Albert Nkoumbou, Vice-Postulateur. En ce qui concerne la rumeur parlant du manque d’argent dans le compte bancaire du Cardinal à Rome, M. l’Abbé Mesmin Prosper Massengo a dit en substance : « Nous voulons rassurer les uns et les autres qu’il y a de l’argent dans le compte bancaire de la Cause du Cardinal Émile Biayenda à Rome. Seulement, les nouvelles dispositions de la Congrégation pour les Causes des Saints veulent que, le gestionnaire soit une personne que le postulateur, pour gérer les fonds des Causes. Suite donc à cette nouvelle disposition, lors de son séjour à Brazzaville à l’occasion du 40ème anniversaire de la mort du Cardinal Émile Biayenda, le Postulateur, Père Romano Gambalunga lui-même nous a saisis sur cette nouvelle disposition et nous avait même proposé le nom de celui qui devrait gérer lesdits biens tel prescrit par la loi en vigueur. Mgr l’Archevêque a signé la note portant nomination du gestionnaire des biens de la Cause et donc du compte bancaire, le 25 mars 2017. Ce document a été aussitôt remis en mains propres au Père Romano Gambalunga », a-t-il conclu.

Rappelons-nous les paroles dites en septembre 1996, par Mgr Barthélemy Batantu, alors Archevêque de Brazzaville, lorsqu’il annonça la collecte des témoignages de ladite Cause. En homme averti, il nous avait mis la puce à l’oreille en ces termes : « Le processus de la Cause du Cardinal Émile Biayenda que nous venons de lancer sera long et coûteux ».

 

Grégoire Yengo Diatsana

 

 


 
 
 
Haut de page